Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/alternc/c/cvivreen/public_html/config/ecran_securite.php on line 245
Enfance à Recouvrance, la suite - Couleur quartier

Accueil du site > Couleurs d’antan > Enfance à Recouvrance, la suite

Enfance à Recouvrance, la suite

"Je suis allée à l’école place Dixmude, appelée actuellement place amiral Ronarch , à côté de l’église de Recouvrance.

À Saint Sauveur, c’était l’école des curés.

Dans l’école où j’étais, une maîtresse nous mettait sur le banc et nous donnait la fessée...Mais un jour, G s’est rebiffée... La maîtresse avait une blouse rose, et nous, nous avions des encriers. Et bien, sa blouse est devenue mauve !..comme l’encre !...S. était avec moi à l’école mais après on s’est perdues de vue. Puis on s’est retrouvées ici dans le quartier.

J’ai fait l’école buissonnière parfois...souvent...trop souvent même.

JPEG - 26.9 ko
"Les escaliers, c’est là qu’on jouait"

Je n’ai pas toujours eu assez à bouffer... Parfois on avait un carton pour aller à la cantine et là, on était serrées comme des harengs... A l’époque, il n’y avait pas d’assistante sociale, le carton venait peut être de la mairie...J’avais 20 ans quand j’ai mangé du poulet pour la première fois.

Quand on était malade, on allait au bureau de bienfaisance passer la visite( bureau de soins pour les indigents comme on disait à l’époque, bref, ceux qui n’avaient pas d’argent) puis on allait rue Keravel chercher du sirop.

En ce temps-là aussi, il y avait des gens qui passaient la nuit dehors, des familles entières qui dormaient dans la rue ! C’est pas normal qu’aujourd’hui, des gens dorment encore dans la rue comme en 1939 !

Moi aussi, j’ai dormi plusieurs fois dans la paille avec les logods( souris en breton). J’ ai connu la misère...

C’est la vérité. Beaucoup de gens ont connu cette misère mais ont honte d’en parler.

On en a bavé. Je ne souhaite ça à personne.

Pour les vêtements, on était habillé avec des vêtements achetés sur le marché. Maintenant les gens sont aidés. Mais alors, il n’y avait pas d’allocs et il fallait bien bouffer.

On n’avait pas le confort : pas de toilettes, pas d’électricité. On s’éclairait à la lampe Pigeon ou à la bougie. Les devoirs, c’était donc sous la lampe !

J’ai travaillé de bonne heure : j’ai fait la blanchisseuse à Prat-Lédan et je n’avais que 12 ans. J’allais au lavoir de Pontaniou ou au lavoir de Laninon ou encore à celui de la Pointe. Je partais avec un paquet de linge sur le dos. J’apportais mon casse-croûte et j’allais manger au bureau de bienfaisance tenu par les bonnes soeurs, rue de l’église. On me donnait six francs pour la journée."

JPEG - 30.4 ko
J’ai habité là-haut quelque temps

C’est ainsi que G a entr’ouvert quelques tiroirs de sa mémoire et y a déniché quelques souvenirs d’enfance à Recouvrance, quartier qu’elle a quitté en 1939...

G nous a beaucoup émus. Elle a un sacré talent de conteuse et des expressions bien à elle. Parfois, une explication de textes s’impose. Quand elle nous parle du boulevard des allongés qu’elle n’est guère pressée de fréquenter, elle fait allusion à une autre appellation du champ à Bothorel. Encore faut-il le savoir !

Mais elle nous a aussi fait rire. Et, ce matin là, les jeunes présents sur l’espace public multimédia étaient béats d’admiration et parfois "morts de rire" en écoutant G, une grand mère extraordinaire au passé plutôt singulier.

Quelques photos de lieux revus par G.

JPEG - 37.4 ko
Rue armorique, il y avait une salle de cinéma (façade blanche arrondie au sommet)
JPEG - 28.5 ko
Les escaliers des clairvoyants : pourquoi cette appellation ??
JPEG - 28.5 ko
La fontaine, en contre-bas de la Tour Tanguy..
JPEG - 20.8 ko
Vu porte Jean Bart, rue de l’église : devant la guérite de la marine, le 10 flotte au vent avant le match France-Portugal.

Ecrit d’après les propos de G.

MC.

Commenter

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.