Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/alternc/c/cvivreen/public_html/config/ecran_securite.php on line 245
Brest ma ville d'adoption - Couleur quartier

Accueil du site > Des écrits dans le vent > Brest ma ville d’adoption

Brest ma ville d’adoption

C’est une ode et un cri d’amour au téléphérique par un brestois d’adoption...Découvrez et savourez ...

Ceci n’est pas un pamphlet, ni un coup de gueule, ni un message politique ; mais juste une envie d’écrire sur Brest ma ville d’adoption.

Envolé sans Solex,

Enrolé en Rolex,

Téléphérique mon amour,

Je compte tes heures à rebours !

L’acier bleutée de tes câbles blindés

Décrochent les nuées,

Téléphérique mon amour,

Mon ciel de Penfeld tu laboures !

L’aérien ballet, électrique,

Rends tes cabines féeriques,

Téléphérique mon amour,

Aux sorcières tu fais la cour !

Des artistes en partance

Des valises en vacances,

Téléphérique mon amour,

Les Capucins, c’est pas Beaubourg !

Des bateaux ivres sur la mer qui danse,

Toi, dans les cieux, tu t’en balance,

Téléphérique mon amour,

Au dessus des matelots pour toujours !

Vols sans plumes,

Au-dessus du quai des brumes,

Téléphérique mon amour,

Jean Moncorgé est de retour !

Bercé dans l’anse,

Au pied du pont de Recouvrance,

Téléphérique mon amour,

Pleut-il encore sur Brest, sans détour ?

La pluie de Barbara,

Dans les essuies glaces, s’en va,

Téléphérique mon amour,

Chantera-t-elle encore un jour ?

Froid de soleil et feux de glace,

Sur la Mer d’Iroise font la grimace,

Téléphérique mon amour,

Noyé dans le cycle des nuits et des jours !

Jean-Yves Beysseriat

Portfolio

Commenter

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.