Accueil du site > Couleurs d’antan

Couleurs d’antan

Dernier ajout : 28 août 2014.

Articles de cette rubrique

  • BEGHRIRS OU MILLE TROUS

    28 août 2014, par Régine Roué

    Les mamans du quartier nous livrent leurs recettes : c’est l’occasion de découvrir d’autres cultures, d’autres façons de faire des crêpes mais aussi le moment de partager et d’échanger pour un meilleur vivre ensemble. Un moment de partage, amical et convivial...

  • Beghrirs ou mille trous

    3 février 2012, par Régine Roué

    Les mamans du quartier nous livrent leurs recettes : c’est l’occasion de découvrir d’autres cultures, d’autres façons de faire des crêpes mais aussi le moment de partager et d’échanger pour un meilleur vivre ensemble. Un moment de partage, amical et convivial...

  • Briouates aux amandes

    3 février 2012, par Régine Roué

    Des petites gourmandises confectionnées par les mamans qui nous livrent leurs secrets ... Un vrai plaisir pour les yeux mais aussi pour les papilles. Une recette un peu longue à préparer mais qui peut très bien se faire en groupe afin de rendre la réalisation plus sympathique et agréable.

  • Lune coco

    2 février 2012, par Régine Roué

    Des petites gourmandises confectionnées par les mamans qui nous livrent leurs secrets ... Toujours à dévorer des yeux mais aussi à déguster pour notre plus grand bonheur avec un petit thé à la menthe.

    Un vrai régal pour tout le monde !

  • Beg Avel, une usine à caractère familial

    26 août 2008, par Michelle Cloatre

    Quand Monsieur X parle de son "usine" il est intarissable "Les journées de travail étaient longues, mais il y avait des pauses à l’initiative du chef. On va casser la croûte,disait-il. Et ça durait un quart d’heure, de 9 h à 9 h 15( la journée avait démarré à 5 h et il fallait bien reprendre des forces) Pendant un certain temps, l’usine a fourni les casse-croûte, puis, au fil du temps et de l’évolution de l’usine, chacun a apporté son sandwich. Il y avait une machine à café en gratuité, qui, avec (...)

  • BEG AVEL- 2ème partie.

    25 mai 2008, par Michelle Cloatre

    Quand Monsieur X parle de "son" usine : la suite. À l’époque, il n’y avait pas besoin de CV pour se faire embaucher ni chez Marc, ni ailleurs. « Quand on rentrait ouvrier chez Marc, le patron faisait un test : rien à voir avec les tests de maintenant, psychotechniques ou autres. C’était du pratique, du concret : des cochons à peser, des prix à calculer, par exemple.. Et c’est ainsi que j’ai été embauché. « J’ai tout fait : peser le sel, le sucre, le poivre...actuellement, tout est prêt sous (...)

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30

Derniers commentaires